Aujourd'hui, votre soutien est précieux !

May 23, 2016

Please reload

Posts Récents

Docteur Jack - Philanthrope de l'année !

May 17, 2017

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

Docteur Jack - Philanthrope de l'année !

May 17, 2017

 

 

Jack Preger a été nommé le 5 mai dernier à Londres Philanthrope de l'Année pour son oeuvre en faveur des plus déshérités. Le médecin "des trottoirs de Calcutta", devient, à 86 ans, le premier non asiatique vivant à être honoré aux Récompenses asiatiques (7th Asian Awards).

 

Expulsé du Bangladesh pour avoir dénoncé des enlèvements d’enfants, ce médecin anglais arrive en 1979 à Calcutta. Après avoir œuvré aux côtés de Mère Térésa, Jack Preger se met à soigner seul, assis sur une caisse de médicaments, tous les indigents des bidonvilles. Trente-sept ans plus tard, son combat pour plus de justice, pour des soins pour tous, pour la scolarisation de tous les enfants n’est pas terminé et Jack se lève encore chaque matin pour permettre aux plus pauvres de mener une vie dans la dignité.

 

Hier soir à Londres, c’est tout à la fois l’inventeur de la Street Medicine, le fondateur de Calcutta Rescue et le médecin infatigable qui ont été justement honorés. Jack Preger, déjà nommé membre de l’Ordre de l’Empire Britannique en 1993 pour sa persévérance et son désintéressement sans égal a aussi été plébiscité cette année par le public suisse aux 52es Journées de Soleure pour le Biopic de Benoît Lange “Docteur Jack”. Ce documentaire, portrait d’un homme mu depuis 1964 par cette pensée “deviens Médecin”, mise dans son esprit alors que, simple agriculteur, il labourait son champ, a également été consacré meilleur documentaire au dernier Mumbai Shorts International Film Festival.

 

« Je peux imaginer que mon travail puisse être intéressant, mais vous perdez votre temps à faire un film sur moi… »

 

Ces mots du Dr Jack Preger disent à eux seuls son humilité et sa discrétion, voire sa détestation à se mettre en avant. Mais aujourd’hui, cette nouvelle consécration rend hommage à cet homme, à son infatigable engagement et à l’amour et la compassion qu´il témoigne aux plus pauvres depuis 45 ans. Jack Preger, considéré parfois comme un “dieu” par certains Indiens qui travaillent avec lui, incapable de s’entendre dire, par un public suisse conquis et impressionné, qu’il est un héros moderne, a finalement accepté hier soir avec simplicité et gratitude ce titre de Philanthrope de l’année.