Aujourd'hui, votre soutien est précieux !

À 16 ans, ses croyances tombent subitement. Il rejoint une organisation sioniste de gauche, le Mapam. Il cache ses nouvelles convictions à sa famille, traumatisée par la Shoah, ses idées et continue à faire semblant de pratiquer les rites en famille.

 

« Quand j’étais jeune je faisais partie d’une organisation sioniste. C’était une organisation assez instructive, ils croyaient en un état pour les Arabes palestiniens et les Juifs, avec des droits égaux, mais ils ont perdu du pouvoir dans l’Israël d’aujourd’hui. (…) C’était au début de l’état d’Israël, ils voulaient vivre ensemble comme une organisation très à gauche, communiste. »

 

« Mon père est mort en juif croyant, pas un juif ultra-orthodoxe mais un juif qui faisait ses prières et ce genre de choses. (…) Enfin, je crois qu’il aurait été déçu s'il avait su que j'avais quitté le judaïsme. »

1962

Après avoir terminé ses études au St Edmund Hall d'Oxford et obtenu son diplôme en sciences économiques et politiques en 1957, Jack Preger concrétise le projet d'acheter une ferme à Cardigan au Pays de Galles et d'y vivre une vie de paysan avec sa femme et son fils. Mais la vie et trop rude et son mariage est un échec. Son épouse quitte la ferme avec leur enfant.

 

Seul, Jack commence à lire le Nouveau Testament, bien que sa lecture en soit interdite aux juifs.

 

« Un jour quand je travaillais à la ferme, je me suis arrêté pendant un moment et je me suis dit : voilà ce que je fais à cette époque de l’année et dans une année je ferai exactement la même chose. Les gestes accomplis jour après jour me semblaient de moins en moins essentiels. »

1946

Jacob "Jack" Preger est né le 25 juillet 1930 à Manchester, dans une famille juive orthodoxe.

 

«Quand j'étais petit, nous avions une gouvernante irlandaise, Annie O'Donnell, qui m'a élevé durant toute mon enfance. Elle buvait comme un trou, fumait comme un pompier, chère âme, mais elle a nourri de sa présence et de son amour inconditionnel chacun de mes premiers souvenirs.»

1940

Durant la guerre, Jack est séparé des siens et placé, comme d'autres enfants, dans une famille à la campagne. Dans cette ferme il découvre et se passionne pour l’agriculture.

 

« Je crois qu’un souvenir agréable de mon enfance était pendant la 2ème guerre mondiale, alors que j’étais à la ferme en tant qu’évacué. C’était une époque très heureuse […]»

 

Lorsqu'il retourne à Manchester, ses parents le mettent dans une école ultraorthodoxe. Il pense alors à devenir rabbin.

1965 - La révélation

Deviens médecin !

1972 - Le Bangladesh

L'horreur d'un conflit...

1930 - Les origines

De Manchester à Dublin...

1979  Les rues de Calcutta

La Street medicine...

1991 - Calcutta Rescue

L'ONG des oubliés...

1930

PARFOIS,

ON NE CHOISIT PAS SA VIE,

C'EST LA VIE QUI CHOISIT POUR NOUS...