Aujourd'hui, votre soutien est précieux !

"Mon désir est d’écouter, d’observer l’homme, à la recherche de son mystère. D’où lui vient cette force mentale et spirituelle ? Quelles sont les clés de la complexité de ce personnage qui, disons-le, me fascine. Comment devient-on, à l’âge de 83 ans, un Don Quichotte des temps modernes ? Qu’est ce qui amène un fermier ordinaire à embrasser une destinée si exceptionnelle ?"

 

Benoît Lange - réalisateur

Le film est parcouru d’un fil rouge : la quête du réalisateur autour de la trajectoire intime de Jack. C’est son regard personnel, une réflexion, un point de vue qui raconte, au cœur du documentaire, comment et pourquoi un petit garçon juif orthodoxe de Manchester est devenu un saint laïque au Bengale.

 

Il recherche ce fil invisible qui traverse la vie de Jack et qui relie les deux bouts de la trajectoire, tentant de répondre à la question centrale du film :

JE PEUX IMAGINER QUE MON TRAVAIL PUISSE ÊTRE INTÉRESSANT 

MAIS VOUS PERDEZ VOTRE TEMPS À FAIRE 
UN FILM SUR MOI... 

EN GAGE D'AMITIÉ

Par sa détermination à soigner et son obstination sans faille, Jack Preger a fait oeuvre de pionnier en contribuant à jeter les bases de la médecine de rue au plan mondial. Malgré sa notoriété, il éprouve toujours une réticence fondamentale à parler de lui-même, de sa « modeste personne » qu’il qualifie d’ « insignifiante ».

Il a fui les médias durant toute son existence et n’aime pas beaucoup les journalistes.

 

Pourtant, en gage de sa longue amitié avec Benoit Lange, le médecin a accepté de lui confier son histoire.

LE FIL ROUGE

COMMENT ET POURQUOI DEVIENT-ON JACK PREGER ?