Aujourd'hui, votre soutien est précieux !

Aujourd'hui, des milliers de personnes défavorisées voient chaque année leur vie changer grâce à Jack et à Calcutta Rescue. Son ONG offre une aide globale concernant la santé, l'éducation des enfants, la formation des adultes et l'intégration des personnes marginalisées.

Comment ce petit garçon juif orthodoxe de Manchester a-t-il pu créer, à partir de rien, une oeuvre qui continue de se développer aujourd'hui encore dans cette ville démesurée qu'est Calcutta ?

 

Jusqu'où peut aller le don de soi pour lutter contre l'injustice ?

Dans une chambre juchée sur le toit de son école, Jack Preger mène une vie ascétique et solitaire, entouré de livres. Depuis 35 ans, ce médecin anglais arpente les bidonvilles de Calcutta. Par sa ténacité et son choix de vie radical, il est à l'origine d'un mouvement devenu mondial: 

La médecine de rue est un concept émergeant au début des années 90. A cette époque, des professionnels de la santé et des travailleurs sociaux de proximité s'organisent afin d'offrir gratuitement des services médicaux et sociaux aux personnes dormant dans les rues, les bidonvilles et les constructions abandonnées des grandes villes.

 

Le terme « Street Medicine » a été inventé par le docteur Jirn Withers, l'un des leaders de ce mouvement. Son organisation « Operation Salety Net » à Pittsburgh en Pennsylvanie, a accueilli en 2005 le premier Symposium international de Médecine de rue.

Lors de cette première réunion, l'orateur principal tut son confrère et inspirateur, le docteur Preger qui pratiquait cette médecine à Calcutta depuis 25 ans.

LA STREET MEDICINE

LE MÉDECIN DES RUES

1965 - La révélation

Deviens médecin !

1972 - Le Bangladesh

L'horreur d'un conflit...

1930 - Les origines

De Manchester à Dublin...

1979  Les rues de Calcutta

La Street medicine...

1991 - Calcutta Rescue

L'ONG des oubliés...

Découvrez son histoire

AU SERVICE D'UNE CAUSE

 DEPUIS 35 ANS,

 JACK SOIGNE LES PLUS PAUVRES 

 SUR LES TROTTOIRS DE CALCUTTA.

Jack Preger a été nommé le 5 mai 2017 à Londres Philanthrope de l'Année pour son oeuvre en faveur des plus déshérités. Le médecin "des trottoirs de Calcutta", devient, à 86 ans, le premier non asiatique vivant à être honoré aux Récompenses asiatiques (7th Asian Awards).