Aujourd'hui, votre soutien est précieux !

DOCTEUR JACK
AU CINÉMA CET AUTOMNE !

DOCTEUR JACK, long métrage documentaire de Benoît LANGE, inspiré de la vie du médecin britannique JACK PREGER qui œuvre dans les bidonvilles de CALCUTTA, produit par les producteurs suisses POINT PROD, DR JACK PROD et français EPISODE 4, sortira dans les salles françaises en novembre prochain, distribué par EUROZOOM.

En gage de sa longue amitié avec Benoit Lange, le médecin a accepté de lui confier son histoire, celle jamais racontée, son histoire intérieure. Le film "Docteur JACK" est ainsi le témoin d’un parcours humain et spirituel exceptionnel !

Élu récemment Philanthrope de l'année, Jack Preger qui a inspiré le film «La Cité de la joie » est un homme simple au destin extraordinaire ! "Docteur Jack" retrace le parcours de ce fermier Gallois qui décide à l'âge de 35 ans de devenir médecin. Après avoir soigné dans les camps de réfugiés au Bangladesh à la fin de la guerre civile, avoir oeuvré quelques temps aux côtés de Mère Teresa, Jack décide de sillonner les bidonvilles de Calcutta pour apporter des soins gratuits aux plus démunis...

Dans une chambre juchée sur le toit de son école, Jack Preger mène une vie ascétique, entouré de livres. Depuis 38 ans, ce médecin infatigable arpente les bidonvilles de Calcutta. Par sa ténacité et son choix de vie radical, il est à l’origine d’un mouvement devenu mondial, la « Street medicine ». Aujourd’hui, à 87 ans, il accepte pour la première fois de parler et d’être accompagné par une caméra, et nous ouvre le livre intime de sa destinée exceptionnelle, celle d’un saint laïque.

Arrivé à Calcutta en 1987, alors jeune idéaliste de 22 ans, je découvrais un personnage unique, et je plongeais totalement dans son action.

 

Je connais aujourd'hui Jack Preger comme très peu de monde le connait, je suis familier avec de nombreux aspects de sa personnalité, notamment avec sa grande pudeur et sa réticence fondamentale à parler de lui. Je l’ai écouté pendant des heures me parler de son passé de juif marqué par l’Holocauste, du cheminement inspiré par sa rencontre avec le Saint-Esprit, de ses années passées au Bangladesh.

C’est au nom de cette longue amitié et de cette confiance réciproque dans la lutte contre l’injustice que Jack a fini par accepter que je me fasse témoin de son histoire, me laissant pénétrer au coeur de la motivation qui l’anime afin de saisir la part secrète qui a forgé son destin.

 

En 2013, j’ai réalisé que le temps pressait vraiment. Je le fréquentais depuis 26 ans et je savais qu’approchait le dernier moment où ce tournage serait possible. Je lui ai dit : « Je viens avec une caméra, je voudrais que tu offres aux générations futures l’empreinte de ton incroyable histoire. »

Benoit Lange

Sorti en octobre 2016 , DOCTEUR JACK a déjà attiré plus de dix mille spectateurs dans les salles de Suisse romande. Il sortira en Suisse allemande en octobre, oréolé du Prix du public reçu à Soleure et du prix du meilleur documentaire au Mumbai Shorts International Film Festival.

JOURNÉES DE SOLEURE 

 

"Le film du Valaisan Benoît Lange, filmé par Camille Cottagnoud, s'est vu décerner le Prix du Public aux 52e Journées de Soleure. Une très belle reconnaissance pour faire avancer une noble cause."

Le Nouvelliste

FACEBOOK

Toute l'actualité de Docteur Jack, les rendez-vous, les événements, en Suisse, en France et à Calcutta...

YOUTUBE

Le film, le monde de Jack, son travail à Calcutta et la street medicine en vidéo...

Benoit Lange est habité par la nécessité de donner à une histoire qu’il porte depuis des décennies tout son relief et toute sa profondeur. Pour Benoit, « Jack ne s’en tirera pas comme ça. Pas sans laisser un testament ». Ce film c’est la quête du testament Dans les questions que Benoit Lange pose et se pose, nous décelons celles qui concernent potentiellement le plus large public.


C’est le sens de notre engagement pour produire ce film destiné au Cinéma. Offrir au public un parcours qui l’arrache de la réalité quotidienne. Permettre un moment où nos vies de tous les jours, nos valeurs et nos courses effrénées sont mises en abime. Avec en toile de fond un plongeon dans le cœur de Calcutta si souvent citée mais finalement rarement filmée.

David Rihs

Benoit LANGE 
Réalisateur & Scénariste

 

Né en 1965, Benoît Lange prend ses premiers clichés pour témoigner du travail de Jack Preger dans les rues de Calcutta en 1989. De ce travail naîtra deux ans plus tard un premier livre photographique "Dans Calcutta, le médecin des oubliés" devenu un best-seller. C'est le début d'une longue carrière de photographe qui va le mener à parcourir le monde

Camille COTTAGNOUD  
Chef Opérateur

 

Camille Cottagnoud est un fantassin émérite du documentaire en immersion. Ce chef opérateur valaisan tient la caméra dans les films de Fernand Melgar (Exit, La Forteresse), Pierre-Yves Borgeaud (Retour à Gorée) et dans Hiver nomade de Manuel von Stürler. Il a décroché plusieurs récompenses dont un Bayard d’or à Namur et le Grand Prix du festival Camerimage en Pologne

François BERNHEIM
Compositeur

 

François Bernheim est compositeur. Il a collaboré avec un grand nombre d'artistes (Renaud, Gérard Lenorman, Marie Laforêt, Serge Reggiani) et composé de nombreux titres pour Patricia Kaas (Mon mec à moi, D'Allemagne, ...), Véronique Sanson, ... Il écrit et compose  pour la publicité, la télévision et le cinéma, il est l’auteur notamment de la chanson « Il mio Rifugio », qui accompagne le film Tandem de Patrice Leconte

Claude MURET
Auteur & Co-scénariste

 

Claude Muret est licencié en droit à l’Université de Lausanne. Il a travaillé à la Cité des sciences comme ingénieur culturel. Il a collaboré à une quarantaine de films en tant que scénariste, co-réalisateur ou acteur, parmi lesquels "Les Petites Fugues" d'Yves Yersin, "Le Petit Prince a dit" de Christine Pascal ou encore "Pas les flics, pas les noirs, pas les blancs" d’Ursula Meier.

Emmanuelle de Riedmatten et Francis Reusser sont les parrains suisses de DOCTEUR JACK. Ils nous livrent, en guise de clin d’œil éclairé, leurs regards sur le film.

DRJACK WORLD

Sa vie, son oeuvre, son combat...

MERCI !